Témoignage: « 8 ans aux cotés d’un pervers narcissique, Choupetta savoure désormais chaque instant de sa vie libre avec gourmandise »

Sur votre page d’accueil, vous avez raison de souligner à quel point nous ne sommes pas préparés à croiser un jour le chemin d’un(e) pervers narcissique et qu’il faudrait qu’à l’instar des risques du sida, de la drogue ou des abus sexuels, on nous mette en garde. Dans son essai, « Femmes sous emprise », Marie-France Hirigoyen, qui fut une des premières (du moins en français) à développer et à « vulgariser » ce sujet qu’elle maitrise si bien, se fourvoie pourtant lorsqu’elle prétend : « A partir de tout ce que nous avons dit sur la vulnérabilité des femmes, il est aisé de comprendre que certaines femmes repéreront plus vite le danger de cette violence. En effet, quand une femme n’a pas connu de violence dans son enfance, qu’elle a une bonne estime d’elle-même, un bon réseau social et aussi une autonomie financière, elle est mieux armée pour réagir ». Or, dans mon cas, je peux témoigner que ce fut tout-à-fait le contraire, provenant d’une famille où l’équilibre régnait dans le couple formé par mes parents et où la violence n’avait pas de place, je n’étais pas du tout préparée à ce que m’a fait vivre durant 8 ans le pervers narcissique que j’allais rencontrer. Pour moi, les ambiances sordides, les insultes et les coups, ne pouvaient exister que dans les romans de Zola, mais jamais au grand jamais ne devaient m’atteindre. Je suis facilement tombée dans son piège. Par contre, ma meilleure amie qui a passé son enfance dans un milieu « difficile » et, assisté, dès son plus jeune âge, à des scènes brutales, a su toute de suite déceler le danger et quitter immédiatement son petit ami qui tentait de la manipuler. Voilà maintenant, 30 ans que j’ai quitté ce cinglé. Je n’oublierai jamais, je ne pardonnerai jamais mais n’allez pas croire que je suis aigrie ou rongée par la haine. Au contraire, après m’être tirée de cet enfer, je savoure chaque instant de ma vie libre avec gourmandise.

Publicités
Cet article a été publié dans Partagez votre expérience. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s